Débat sur le développement mondial: Des emplois et des débouchés pour tous

Détails

Cette manifestation s'inscrit dans le cadre du Programme officiel de séminaires organisé à l'occasion des Assemblées annuelles 2011 du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

Ce débat s’inscrit également dans la série des débats mondiaux et régionaux sur le développement organisés dans le but de regrouper, distiller et diffuser les connaissances sur les thématiques transversales d’aujourd'hui.

Participeront à cette manifestation des membres des délégations de pays assistant aux Assemblées annuelles, ainsi que des représentants d’une sélection de pays, dont la Jordanie, le Kenya, le Mexique et l'Ouganda. 

Présentation

Quel est le moteur de la création d'emplois ? Cette question se pose avec de plus en plus d'acuité dans les pays en développement comme dans les pays développés. Ainsi, les troubles sociaux dans plusieurs pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) ont attiré l'attention de la planète entière en raison de leur soudaineté et de leurs effets de contagion. Même si un certain nombre de facteurs y ont contribué, la persistance d'un chômage important, notamment chez les jeunes, constitue une source d'insatisfaction majeure au Moyen-Orient. Un chômage élevé y perdure alors même que plusieurs des pays de la région ont enregistré une forte croissance économique durant les dix dernières années.

Il se pourrait que d'autres politiques soient nécessaires pour stimuler la création d'emplois, en complément de celles visant à développer la croissance économique. Le problème du chômage est encore exacerbé par une forte poussée démographique dans les jeunes tranches d'âge qui imposera de créer des millions d'emplois chaque année pendant les 20 prochaines années dans les régions MENA, Asie du Sud, et Afrique. Il se pourrait en outre que la création d'emplois ne soit pas suffisante à elle seule étant donné que nombre des chômeurs ou des personnes sous employées sont titulaires de diplômes universitaires.

Vidéo de l'événement

 

 

English| Arabic | French | Spanish
Animateur
arrow

Chrystia Freeland, envoyée spéciale à l’international, Reuters, États-Unis

Chrystia Freeland est envoyée spéciale à l’international de l’agence Reuters. À ce titre, elle est la commentatrice principale de l’agence auprès de diffuseurs partenaires externes. Elle tient une chronique hebdomadaire sur Reuters.com. Auparavant, elle a été  directrice-rédactrice en chef du Financial Times aux États-Unis. Pendant cette période, l'édition américaine imprimée du Financial Times a enregistré les plus gros tirages du quotidien. Avant cela, Mme Freeland a travaillé pour le Financial Times à Londres où elle a assumé les fonctions de rédactrice en chef adjointe, rédactrice en chef de l’édition du week-end, directrice du site FT.com, directrice de l’information pour le Royaume-Uni, chef de bureau à Moscou et correspondante pour l’Europe de l’Est. Elle est l’auteur de Sale of a Century, un ouvrage qui expose la trajectoire de la Russie du communisme au capitalisme. Elle prépare actuellement son deuxième livre sur la « super-élite mondiale ». Mme Freeland est titulaire d’une licence de l'Université Harvard et a reçu une bourse Rhodes pour poursuivre ses études au collège St. Anthony de l'Université d'Oxford, où elle a obtenu une maîtrise.

 

Participants
arrow

Saïd Aidi, ministre tunisien de la Formation professionnelle et de l'Emploi

Saïd Aidi est ministre de la Formation professionnelle et de l'Emploi de la Tunisie. Il a débuté sa carrière en 1985 au centre de recherche-développement de la Compagnie générale informatique, à Paris et à Marseille. En 1993, il a travaillé chez IBM où il a développé des solutions de conseil et d'application en vue de la gestion des ressources humaines en Tunisie et en Afrique. En 2002, il est devenu directeur des services de gestion du capital humain d’IBM pour l'Afrique francophone. En 2004, il a créé Atlasys, une société indépendante spécialisée dans le conseil et les solutions d'ingénierie pour les ressources humaines. En 2006, il a été nommé PDG d’HR Access, Moyen-Orient et Afrique, une multinationale spécialisée dans les logiciels de publication et l'externalisation des ressources humaines, et il est membre du comité exécutif mondial d’HR Access.

arrow

Stella Li, première vice-présidente de BYD Company Limited, Chine

Stella Li est l'une des fondatrices de BYD Company Limited dont elle est aujourd'hui la première vice-présidente. BYD a été créée en 1995, et compte aujourd'hui 180 000 employés. Cette société intervient dans la recherche, la production et la vente de batteries rechargeables, de pièces automobiles, d'affichages à cristaux liquides et d'autres produits électroniques. BYD est le plus gros fabricant automobile chinois de petites voitures basse gamme, ainsi que le plus grand fournisseur mondial de batteries rechargeables. Mme Li a occupé diverses positions au sein de la société, et elle est actuellement responsable du développement stratégique, de la gestion des opérations ainsi que des affaires internationales.

arrow

Alia El Mahdi, doyenne de la Faculté d'économie et de sciences politiques, Université du Caire (Égypte)

Alia El Mahdi est doyenne de la Faculté d'économie et de sciences politiques de l’Université du Caire depuis août 2008, et professeur d'économie dans cette université depuis 1995. Elle s'est notamment spécialisée dans l'analyse macro-économique et la recherche sur les marchés de l'emploi. Au cours des vingt dernières années, elle a été directement associée à de nombreuses enquêtes économiques. Au nombre de ses thèmes de recherche très variés, citons notamment les projets de recherche sur les marchés de l'emploi, les enquêtes auprès des petites et micro-entreprises, ainsi que des études empiriques sur les entreprises industrielles, notamment dans les filières textiles et électroniques, les complexes industriels et les grappes d'entreprises. Au cours des sept dernières années, elle a participé à des enquêtes socio-économiques auprès des ménages ainsi qu'à diverses enquêtes socio-économiques et à des sondages politiques.

arrow

Manish Sabharwal, PDG, TeamLease, Inde

Manish Sabharwal est le PDG de TeamLease, une grande société de recrutement qui fournit des solutions de travail temporaire et permanent à plus de 1 000 clients. TeamLease a démarré ses opérations en 2002 et compte aujourd'hui 75 000 employés répartis dans 600 sites. Une équipe permanente d'environ 1 000 employés administre un réseau d'agences qui assurent une présence nationale à la société. TeamLease est le plus grand fournisseur de services en ressources humaines du pays, et bien placé pour devenir le premier employeur privé de l'Inde en 2010.

 

 

© 2014   Created by WBI NING.

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service

>